La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de @nnie sur le débat « Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves ».

Retourner au débat

La contribution #721

@nnie
#721, le 08/02/2015 - 10:31

Introduire le numérique dans les éxamens nationaux : mission impossible?

Pourquoi enseigner le numérique quand les compétences que l'on développe chez les élèves ne sont pas ou peu évaluées aux éxamens?

Comment organiser l'évaluation de compétences numériques disciplinaires alors que nos moyens et nos connaissances sont limitées?

Un professeur soucieux d'organiser sa progression autour du numérique rique de rencontrer des freins de la part de la hiérarchie et des parents. Les examens se passant sous la forme manuscrite, les parents craignent une "sous" préparation de leurs enfants à l'examen. Les parents eux m^me sont réticents, et c'est légitime, car il veulent une préparation "manuelle" qui selon eux garantit une réussite puisque dans les épreuves, il n'y a pas de place pour le numérique, l'élève répond avec son stylo.

Dans le numérique , le risque de se tromper est très présent....Il faudra du temps pour trouver des critères d'évaluation objectif. Le numérique peut faire l'objet d'une introduction progrressive dans les ECA: (évaluation en cours d'année). Prenons l'exemple des A.I.(activités interdisciplianaires - section ST2S) où les compétences relèvent à 50% du domaine numérique et restent non évaluées dans les grilles remises aux professeurs. Le domaine des P.T.A. (projet technologique accompagné) reste au m^me stade de non prise en compte du numérique.La méthodologie d'utilisation d'une plateforme collaborative comme celle des E.N.T n'est pas évaluée. Donc les élèves et les professeurs n'utilise pas l'E.N.T du lycée....

Les professeurs documentalistes qui travaillent de manière étroite avec les élèves ne sont pas associés aux évaluations orales. Les conditions matérielles de déroulement  de l'oral de français mériterait d'être revisité...Comment peu-t-on aujourd'hui présenter un oral sans y associer un support numérique? L'introduction de l'obligation d'une "présence numérique"  entrainera l'évaluation de compétences correspondantes que les professeurs devront intégrer dans leurs progressions...Le fait d'introduire le numérique dans les examens va aussi obliger les établissements scolaires à optimiser leurs services de maintenance, en effet le passage d'éxamens oblige les services éducatifs à faire régulièrement un diagnostic de maintenance et de mise en servive en vue de préparer le matériel numérique pour les examens....

 

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée