La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Yannick LE GALLOUDEC sur le débat « Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves ».

Retourner au débat

La contribution #423

Yannick LE GALLOUDEC
#423, le 27/01/2015 - 13:59

Des moyens humains et techniques

L'école entre dans l'ère du numérique, ce qui ne veut pas dire que les moyens humains soient oubliés.

A l'école primaire, en fonction des municipalités, le matériel est bien différent...et les services techniques souvent inexistants.

Alors qui gère ?

Le directeur ou un adjoint "branché" qui récupère du vieux matériel auprès d'administrations laissant leur vieux matériel et avec ou sans l'aide de parents.

Qui aide  chaque jour, les collègues dépassés par la machine ?

Qui forme vraiment ces mêmes collègues ? Les maîtres animateurs informatique bien souvent en sous-nombre dans la majorité des départements et occupés à des taches administratives auprès des IEN .

Bon nombre de collègues malgré tout lancés dans cette aventure numérique, persuadés de ses bienfaits, veulent utiliser les produits grands publics tel google, dropbox, youtube, viméo etc....la hiérarchie s'y oppose pour raison de protection des élèves. A quand ces mêmes outils sécurisés par l'Education Nationale, premier budget de la nation ?

Pour entrer dans l'école numérique sans engendrer une fracture numérique voire une pauvreté numérique donnons tous ces moyens à tous !

 

1 argument pour ∨

Jérôme G.
#428, le 28/01/2015 - 02:24

Bonjour,

Absolument d'accord avec vous Yannick ! 

Il faut savoir se donner les moyens de ses ambitions ! On ne gagne pas un Grand Prix avec une 2 CV.

Chaque établissement devrait recruter un responsable technique permanent ainsi qu'un "référent numérique" permanent lui aussi.

C'est très curieux cette manière de censurer sous prétexte de protéger les élèves ! Faire l'autruche n'est jamais une bonne solution. Cela correspond plutôt à ne pas assumer ses responsablités en fuyant la réalité. Les élèves retrouvent tous les jours dans la sphère privée et plus tard dans le monde professionnel, ces outils dont vous parlez (Google, DropBox, etc...) qui semblent faire si peur à la hiérarchie. Il serait sans doute plus judicieux et éducatif d'en apprendre les bons usages et les éventuels dangers qu'ils peuvent représenter. Cela aiderait certainement plus les élèves et permetttrait de bénéficier aussi des très nombreux avantages de ces outils. L'école ne peut pas ou plus vivre dans une bulle; ça n'a pas de sens de continuer à le croire...

Cordialement :)

 

 

 

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée