La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Titmaga sur le débat « Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves ».

Retourner au débat

La contribution #351

Titmaga
#351, le 24/01/2015 - 16:08

C'est quoi le numérique ?

Tout est numérique aujourd'hui donc oui il faut le proposer à l'école, mais comme support ? comme compétence d'apprentissage ?

Je suis d'accord avec un certain nombre d'entre vous le numérique c'est avant tout un outil pas une fin en soi, on apprend à tenir un crayon, on apprend à taper sur un clavier. On apprend à ranger un classeur, on apprend à enregistrer un dossier ....

Il reste quand même une chose commune entre l'encrier, la plume et la tablette et le clavier, c'est la langue française. Vous pourrez donner tous les outils que vous voulez mais si celui qui fait sa recherche d'emploi ou d'informations pour son exposé ne parvient pas à lire et à comprendre ce qu'il lit, et n'est pas en mesure d'y répondre parce qu'il ne sait pas aligner 2 mots il ne sera pas plus avancé.

Les enseignants ont parfaitement conscience qu'ils doivent proposer à leurs élèves l'acquisition de l'ensemble des outils nécessaires à leur vie futur (utilisation de crayons et de clavier ...) mais aussi de lecture et d'écriture et là on commence à manquer de temps pour ça.

En maternelle ils doivent jouer (nouveaux programmes) avec des tablettes j'imagine, 5 ans plus tard ils doivent être capables d'avoir l'esprit critique, philosophique de mener des débats dans le respect des règles (nos propres hommes politiques ont parfois du mal...) et d'avoir une démarche d'expérimentation. Il faudrait peut-être ralentir un peu et créer de vrais apprentissages progressifs...

Je propose juste une école maternelle qui commencerai à expliquer la discipline nécessaire à un apprentissage et à préparer à l'école élémentaire (motricité fine, vivre ensemble, s'assoir à une table et faire un travail imposé...),

une école élémentaire qui se contenterai d'apprendre à lire, à écrire et à compter mais pour de vrai (un peu d'histoire, de géo et de sciences mais pas de démarche expérimentale ou d'esprit critique..),

un collège qui pourrait proposer d'entrer dans l'apprentissage de connaissances plus précises et riches (c'est tellement plus facile quand on sait lire et écrire)

et un lycée qui permettrai aux jeunes de se préparer et de choisir une formation en vu d'un métier qui serai appris après celui-ci.

Et le numérique là-dedans ni plus ni moins un outils : un crayon, un dictionnaire, un manuel de français, de maths, de technologie, une plate-forme pour échanger et comprendre. A chaque niveau son utilisation, on n'a pas besoin en primaire d'aller sur le web chercher des infos ou d'échanger en messagerie ça peut attendre le collège ...

1 argument pour ∨

olivier LAXENAIRE
#415, le 27/01/2015 - 11:50

Bonjour Ghislain,

Et oui, tu as raison. Tu produis plus, car tu possèdes déjà toutes les qualifications nécessaires pour le faire.

Le problème, c'est que les recherches actuelles indiquent que l'usage du numérique à un jeune age a exactement l'effet contraire que ce tu énonces : perte de la mémoire (indispensable pour agréger des informations et faire des synthèses),  mauvais apprentissage de la lecture (alors que l'écrit papier le facilite et sans savoir lire, par d'apprentissage de haut niveau) et perte de l'attention.

Le problème reste entier pour les enfants que les familles ne peuvent aider à la maison à acquérir les bases indispensables.

La consultation est fermée

1 argument contre ∨

Ghislain Messe
#385, le 25/01/2015 - 21:50

L'un des premiers outils dont on besoin est de savoir parler et comprendre. Une langue est un outil, pourtant le français, l'anglais etc. sont enseignés.

Contrairement aux idées reçues, l'utilisation d'un appareil électronique permet d'acquérir bien des compétences acquises auparavant avec des outils utilisant une technologie plus ancienne.

Mais pour s'en convaincre, il faut obligatoirement en faire l'expérience soi même. Depuis internet, je lis, j'écris beaucoup plus. Depuis l'iPhone, je communique avec plus de personnes. Depuis l'iPad je produis beaucoup plus.

Il est indispensable que les enfants dès la maternelle apprennent l'usage de ses outils.

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée