La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Eric Briys sur le débat « Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves ».

Retourner au débat

La contribution #285

Eric Briys
#285, le 23/01/2015 - 13:47

Enrichir l'expérience pédagogique par des outils et des gestes simples: la bibliothèque numérique

J'ai enseigné l'économie pendant une quinzaine d'années.

Je me suis longtemps demandé comment sortir de ce que j'appelle la tyrannie du manuel unique, comment paratger aisément mes lectures avec mes éléves, comment faire de ce partage un véritable objet de conversation pédagogique.

Ne trouvant pas d'outils satisfaisants, j'ai fondé en 2000 Cyberlibris.

Depuis, ce sont des centaines de milliers d'enseignants, d'élèves et d'étudiants qui ont pu accéder facilement (en classe ou au domicile) à la lecture numérique, partager leurs lectures en utilsant des bibliothèques numériques spécialement façonnées pour répondre à leurs besoins, telles KoobyVox, ScholarVox CDI, ScholarVox.

Un professeur de philosophie, pour ne retenir que cet exemple, peut simplement convoquer auteurs et livres, baliser des itinéraires de lectures pour ses élèves et, ainsi, s'émanciper du rationnement pédagogique malhereusement inhérent au livre imprimé. Nous ne réinventons pas la roue, nous lui permettons de tourner plus vite. La bibliothèque, grâce à son extension numérique, demeure le lieu à partir duquel le pédagogue peut inviter ses élèves aux joies de la découverte et de la sérendipité.

Les briques existent, l'enjeu est de les agencer astucieusement dans un contexte respectueux des droits de chacun de l'auteur au lecteur.

Aucun argument pour

La consultation est fermée

1 argument contre ∨

FREDERIC PIERRON
#306, le 23/01/2015 - 17:38

Je comprends que vous fassiez votre publicité. Toutefois, je regretterais que l'Education nationale tombe encore une fois dans l'établissement de contrats commerciaux alors qu'il existe des dizaines de ressources gratuites.

A moins d'avoir mal lu et compris, vous vendez une solution. L'Education nationale doit totalement s'affranchir de ce type de situation. Elle dépense déjà des fortunes dans l'achat de manuels scolaires dits numériques qui coûtent pour certains quasiment le prix du papier.

Il faut rester sur des ressources libres, de contenus et de formats. S'il y a besoin d'ouvrage numérique en particulier, il est bien préférable de les acheter un à un plutôt que de tomber dans le mirage de la bibliothèque virtuelle de x miliers d'ouvrages qui ne seront jamais utilisés.

Quant au format, il ne faut rien de propriétaire, tout doit être PDF, ePub ou HTML. Ce qui suffit très largement pour réaliser des choses de grande qualité.

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée