La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Pierre COURREGES sur le débat « Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves ».

Retourner au débat

La contribution #1041

Pierre COURREGES
#1041, le 05/03/2015 - 23:32

Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves-Pierre COURREGES-1425594843

La réussite de tous les élèves, la réussite des apprentissages, ce doivent être les objectifs de la mise en oeuvre du numérique à l'école primaire.

Cela signifie la réduction des déterminismes socio-culturels, si importants en France (un des résultats de la dernière enquête PISA : la France est le pays de l'OCDE où l'école réduit le moins les inégalités). Cela passe par l'acquisition, pour tous les élèves, d'une culture numérique, d'une éducation aux médias qui leur permette d'atteindre une bonne qualité d'usage des médias, des outils intellectuels : savoir lire sur des supports numériques, savoir chercher, trier, classer, hiérarchiser, retenir des informations, choisir l'outil approprié, la démarche pertinente... Définir des compétences numériques inscrites dans le nouveau socle commun.

L'atteinte de ces objectifs passe par les enseignants et  les usages qu'ils ont du numérique. L'institution, semble actuellement avoir le souci de diffuser des usages pertinents, cela concerne la formation des enseignants. Les stages de formation continue sont peu nombreux, et atteignent peu d'enseignants. Les animations pédagogiques touchent par contre tous les enseignants et comportent un volet de formation à distance nouveau, intéressant, qui se développe et acquiert progressivement de la maturité. La formation professionnelle doit permettre de faciliter la mise en place d'usages pertinents, présentant un intérêt pédagogique, simples à mettre en oeuvre, s'inscrivant dans la culture professionnelle des enseignants. S'il y a formation, elle est assurée par des formateurs : les conseillers pédagogiques, les formateurs TICE. Ces derniers exercent, sur le terrain, parfois depuis trente ans, sous des appellations locales variables (atice, ftice, mai…), il est nécessaire de les titulariser sur des postes de formateurs TICE ou au numérique. Ils constituent un réseau d'accompagnement des formations qui augmente l'efficacité de celles-ci, impulse, aide à développer des usages quotidiens du numérique.

Développer des usages, c'est aussi les faire prendre en compte, faire en sorte que les inspecteurs parlent systématiquement du numérique durant leurs inspections, c'est aussi augmenter la formation des cadres dans ce domaine.

Pour un bon usage du numérique, il est indispensable de disposer de matériel, qui fonctionne simplement et rapidement. Actuellement l'équipement des écoles est du ressort des communes, et des communautés de communes, ce qui aboutit à un équipement très variable, selon les politiques locales. Dans le premier degré, l'échelon territorial de fonctionnement est le département, c'est aussi l'échelon qui semble le plus pertinent en matière d'équipement, pour arriver à une unité, pour éviter les disparités liées à la richesse des communes. La création de syndicat départemental du numérique scolaire ou équivalent, financé par les communes, communautés peut être une réponse satisfaisante pour gérer de manière économique et efficace l'équipement, les réseaux, la maintenance. Ce type de structure peut aussi faciliter les liens de l'école avec son environnement.

Les ressources, les services sont également un élément indispensable pour de bons usages du numérique ; dans ce domaine, le ministère a lancé plusieurs chantiers qui  apportent de la matière au numérique éducatif. Les enseignants sont également créateurs de ressources, sans doute à davantage prendre en compte.

Ce tableau, brossé à grands traits définit des éléments d'une politique qui pour être efficace, doit s'inscrire et évoluer dans la durée, avec une continuité.

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée