La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de v dennery fondation enfance sur le débat « Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves ».

Retourner au débat

La contribution #1026

v dennery fondation enfance
#1026, le 04/03/2015 - 16:05

FONDATION POUR L'ENFANCE : PRÉPARER L’ENTRÉE DANS LE MONDE NUMÉRIQUE DE TOUS LES ENFANTS

Consciente de l’importance qu’a désormais pris le numérique dans l’univers quotidien des enfants et des adolescents,  la Fondation pour l’Enfance, qui partage les missions d’accompagnement des familles, de parrainage d’enfants et de protection de l’Enfance, se félicite de la concertation sur le numérique entreprise par l’Education nationale, gage de diversité de points de vues et de réflexions.

La Fondation pour l’enfance souligne l’importance qu’elle attache à ce que cette concertation construise et mette en œuvre une politique publique de l’éducation au numérique et par le numérique, incluant une éducation aux médias, dont les enjeux vont bien au-delà de la simple formation à des outils numériques éducatifs.

Une telle éducation au numérique  s’adresse et inclut tous les enfants, dès leur plus jeune âge, quels que soient leurs parcours individuels : familiaux, sanitaires, scolaires, sociaux…

Elle tient compte des besoins de tous les enfants, notamment des plus petits, de leur développement, de leur environnement et répond concrètement à cette diversité.

Par  les possibilités d’échanges, de création, de participations d’autant plus fructueuses qu’elles sont exercées dans un cadre, cette éducation relève autant de  la formation aux savoirs que de  la formation aux savoir-être et à la construction de soi.

L’entrée dans le monde numérique proposée de plus en plus tôt aux très jeunes enfants ne peut toutefois remplacer la présence d’un adulte ni se substituer aux apprentissages et manipulations concrètes de cet âge.  Ces différents outils numériques proposés aux jeunes enfants  réclament une vigilance quant à leur durée d’usage,  l’intensité des sons proposés,  la qualité des écrans, le rythme des séquences, la focalisation précoce sur ces outils.

Comme le rappelle avec insistance la Fondation, cette politique d’éducation doit porter une attention particulière aux enfants fragilisés – par le handicap, la situation familiale ou sociale, le placement- aux motivations de ces enfants, leurs parcours de vie et de scolarité afin de leur conserver toutes leurs chances de réussite scolaire, d’avenir professionnel et d’épanouissement personnel gages d’insertion.

Les outils numériques ont en effet fait la preuve de leurs puissantes capacités de remédiation et de mobilisation d’enfants éloignés des méthodes d’apprentissage traditionnelles. 

Ce projet d’envergure et indispensable au monde d’aujourd’hui doit être accompagné par une  formation et une mobilisation des enseignants qui répondent à l’ampleur des objectifs.

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée