La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de philippe chal sur le débat « Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives ».

Retourner au débat

La contribution #796

philippe chal
#796, le 11/02/2015 - 20:54

Un vidéoprojecteur, un ordinateur et une connexion par classe "pour commencer par le début".

Nous pourrons développer le numérique à l'école quand chaque classe (de la petite section jusqu'à l'université) sera équipée d'un minimum de matériel pour que nos enfants puissent avoir à l'école des outils à la hauteur de nos ambitions.

Après plusieurs années de développeur au sein d'entreprises privées et travaillant maintenant depuis plus de 15 ans auprès des enseignants dans le numérique éducatif avec l'enseignement primaire et secondaire, il me semble que nous faisons souvent fausse route à mettre en avant ici ou là, des expérimentations qui ne se généralisent jamais et ne servent qu'à flatter notre égo. Qui pourtant coûte cher. (plan ENR, 1000 visios, expérimentation tablettes...)

Il me semble qu'avec les mêmes moyens nous devrions parvenir à équiper toutes les salles de classe d'une connexion Internet, d'un vidéoprojecteur, et d'un ordinateur portable. Pour qu'enfin nos enfants puissent découvrir des documents multimédias (comme support de cours) et surtout pour permettre de développer leur esprit critique sur les informations qu'ils regardent en boucle dans les familles sans y être accompagnés.

Je suis dans l'académie de Grenoble et le taux d'équipement des classes d'école et de collège en vidéoprojecteur est très loin de ce que l'on peut trouver dans la majorité des établissements du nord de l'Europe par exemple. Ce taux d'équipement est surtout très inégal selon les établissements. Il faudrait au nom de l'égalité des chances un équipement de base obligatoire partout en France. Au même titre que nous avons des programmes scolaires décidés pour l'ensemble des élèves.

Enfin il me semble que l'investissement pour ce type de matériel sera un peu plus durable et beaucoup moins honéreux en maintenance et installation que du matériel à disposition des élèves (tablettes, classes mobiles...). Cependant l'un empêche pas l'autre, il faut simplement prendre en considération que lorsque du matériel informatique entre à l'école il faut absolument prévoir une maintenance humaine qui représente un coût non négligeable pour que ce matériel soit opérationnel. Pour une entreprise privée nous considérons un poste de technicien pour environ 60 machines dans l'éducation nationale le taux doit avoisiner un poste pour 1000 machines...

Les enseignants que je cotoie quotidiennement sont prêt à relever le défit du numérique, sont pleins de ressources mais se heurtent systématiquement à des problèmes de configuration, paramêtrage, et maintenace de ce matériel conçu à l'origine pour un unique utilisateur.

Je suis prêt à faire partager mon expérience acquise durant ces 15 années d'exercices en inspection, ou établissement scolaire pour développer et défendre ce défi.

Philippe Chal

1 argument pour ∨

Tru Do-Khac consultant numérique auteur de MOOC
#1068, le 07/03/2015 - 14:20

Bonjour,

après avoir équipé les classes, il faudrait équiper les professeurs qui produisent les pédagogies.

Que diriez-vous d'un outil personel d'auto-édition et d'auto-publication de cours en ligne (vidéo + quiz) ?

En voici un qui est de surcroît gratuit pour les enseignants, les familles des élèves, les collectivités locales et l'état.

Site de la genèse d'un tel outil

 

 

 

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée