La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Amandine leb sur le débat « Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives ».

Retourner au débat

La contribution #514

Amandine leb
#514, le 31/01/2015 - 13:53

Des cours participatifs et collaboratifs

En l’état actuel, comment le numérique peut-il contribuer au renouvellement et à la diversification des pratiques pédagogiques ?

Il est primordial d'ajouter les nouvelles technologies aux supports de cours. A mon époque, on allait à tour de rôle sur un ordinateur pour utiliser Word et apprendre à manier la souris. Ceci permet d'apprendre la base. Aujourd'hui nous avons du numérique partout qu'on le veuille ou non.

Il serait temps de moderniser les cours en incluant des sessions mordernes : faire une présentation plus participative à l'aide de power point. 

Apprendre aux jeunes à faire des recherches sur internet et surtout, leur faire comprendre les enjeux et dangers d'internet. 

Je suis dans une génération où nous avons accédé aux réseaux sociaux en 2008, nous avons pas publié autant de contenu que les adolescents d'aujourd'hui.

Les 15-20 ans d'aujourd'hui n'ont pas été sensibilisés à cet atout, par conséquent il se trouve à chercher un premier emploi avec une e-réputation pas du tout maîtriser, déjà terni avant même d'avoir gagner un premier vrai salaire. 

La faute à qui ? aux enseignants qui n'ont pas assez sensibilisés les jeunes sur la protection de son image.

Par conséquent pour les nouvelles générations qui sont nées avec ça, il faut que leur cours soient intéractifs par différents outils et supports pégagiques( comme le font les pays du nord de l'Europe). Et les cours doivent être davantages participatifs, les solliciter dans une réflexion. Il faut qu'ils apprenent à chercher l'information et non pas attendre qu'on leur donne tout.

Quels sont les besoins en termes d’équipement, d’accompagnement et de formation, d’accès aux ressources ?

Pour fournir un enseignement morderne, il faut équiper les classes d'ordinateurs et de tablette (par des ipads mais des tablettes classiques). Ceci permettrait d'ajouter plus d'intéraction : tablette (réponse sur la tablette, exercice en ligne de calcul mentale etc...).

Pour les supports de formation, on pourrait très bien avoir des exercices supplémentaires, TD et supports de cours via des fichiers numérisés. Ces informations pourraient être accessible par n'importe quel ordinateur. 

Je sais tout le monde n'a pas un ordinateur chez soi, mais les foyers français sont de plus en plus équipés d'internet et de device différent (tablette, pc, laptop..). Et même si la personne n'a pas cet équipement chez elle, on a tous quelqu'un, un membre de sa famille, amis qui peut nous fournir cet accès.

Il faut absolument moderniser les supports pour fournir davantage d'intérêts à l'apprentissage des cours.

Je le vois dans le cadre de mes études, je suis en formation supérieur et on nous apprend à créer des blogs (exemple : Recettes actus by Insdigbord), pn utilise les réseaux sociaux.... Et les réseaux sociaux savèrent être un réel travail, il ne suffit pas de rédiger son post comme on le fait pour soi. Certes c'est pour un futur emploi mais l'usage des réseaux sociaux pour son personal branding est primordial : bien paramétrer la sécurité de ses données, les choses à faire et ne pas faire... Car qu'on le veuille ou non, on aura des informations sur nous sur Internet (tag d'amis, mention etc...).

Ainsi, je découvre les joies de tenir un blog qui passe par de la rédaction de texte,de la synthétise des documents etc.... Le fondement même de l'animation d'un site repose sur les bases de notre apprentissage : grammaire, orthographe, cours de français et d'expression écrite. 

N'importe quel individu peut devenir rédacteur web si celui-ci dispose d'une bonne orthographe et d'une bonne rédaction (compétences acquises au collège, lycée, pour ne pas dire primaire).

Donc il faut absolument apprendre aux jeunes à les utilliser et à les maîtriser pour le travail de demain, même être vendeur dans un magasin nécessite l'usage d'un logiciel internet et d'un smartphone (pour des tâches quotidiennes).

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

La consultation est fermée