La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de SE-Unsa Syndicat des enseignants sur le débat « Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives ».

Retourner au débat

La contribution #276

SE-Unsa Syndicat des enseignants
#276, le 23/01/2015 - 12:03

Donner le temps aux enseignants

Il faut donner le temps aux enseignants d’intégrer progressivement ces outils numériques dans leurs stratégies pédagogiques et leur garantir des conditions d’utilisation suffisamment fiables sur le plan technique. 

 

Ceci est une des 10 proposition du SE-Unsa pour une école connectée au XXIème siècle

 

1 argument pour ∨

Stéphanie de Vanssay
#763, le 10/02/2015 - 10:07

Oui il est urgent de s'y mettre mais pour être efficace il est essentiel de ne pas braquer et de plutôt rassurer et donner envie.

Dans certains endroits où il y a un équipement massif il est reproché aux enseignants de ne pas utiliser suffisamment et immédiatement cet équipement. Or il faut le temps de la prise en main, une formation aux usages pédagogiques et la possibilité d'être accompagné pour une intégration progressive suivant la méthode SAMR (cf source correspondante).

Autre levier, il faudrait équiper prioritairement les enseignants ayant un projet, avec le matériel qu'ils demandent, afin qu'ils donnent envie à leurs collègues de s'y mettre à leur tour et puissent les accompagner...

Bref, "laisser le temps" pour au final gagner en efficacité en évitant la pression pour les profs de révolutionner leurs cours de fond en comble du jour au lendemain, et aussi le matériel inutilisé qui reste dans les cartons.

La consultation est fermée

1 argument contre ∨

XMouronvalle
#742, le 09/02/2015 - 17:24

Oui il faut toujours donner du temps pour apprendre. 

Cependant, cela fait bon nombre d'années que l'informatique (sic) puis le numérique sont donnés comme des outils qui deviendront indispensables pour l'avenir des écoliers. Et nous en sommes toujours au même point ou presque pour bon nombre de raisons. 

Si le temps est laissé libre pour la mise en place de l'utilisation du numérique pédagogiquement parlant, alors dans 10 ans il y aura encore des enseignants qui ne l'utiliseront pas. 

Je pense qu'il faut faire plus qu'inciter. Difficile, c'est vrai. 

La consultation est fermée

  • Stéphanie de Vanssay
    le 10/02/2015 - 10:17

    Présentation rapide de la méthode SAMR

    Billet de blog

    Voici suivant la nomenclature de Ruben Puentedura, le fameux modèle SAMR. Référence en matière d’intégration du numérique dans l’éducation, ce schéma reflète parfaitement la manière dont un enseignant (et par extension une équipe enseignante) peut parvenir à une introduction raisonnée du numérique afin de revigorer ses pratiques pédagogiques.

La consultation est fermée