La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de jean-louis sur le débat « Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives ».

Retourner au débat

La contribution #265

jean-louis
#265, le 23/01/2015 - 10:58

Personnel TICE

L'outil informatique prend une place de plus en plus importante dans l'éducation.
Cependant, les établissements n'ont pas de personnel pour s'occuper de la maintenance des outils informatiques. Le responsable TICE ne peut pas avec les quelques heures de décharge s'occuper de la maintenance de tout un établissement et les équipes mobiles d'agents territoriaux ne sont pas suffisamment nombreux pour répondre aux besoins d'une académie. C'est bien d'équiper les établissements et d'informatiser tous les services mais il n'y à personne pour s'en occuper.
Je prendrais par exemple mon cas, je suis technicien informatique, je m'occupe de la maintenance dans un collège depuis neuf ans. Pendant ces neuf années j'ai eu deux contrats différents.
Je suis entré avec un contrat d'avenir, 1 an renouvelable trois fois, à vingt-huit heures par semaine. Après ces trois années, vu que je faisais très bien l'affaire, on m'a proposé un contrat d'A.E.D, 1 an renouvelable six fois, à 38 heures par semaine.
Cette année est la dernière pour moi et l'établissement va devoir chercher une personne pour prendre la suite.

Donc après neuf années je vais être remercié et me retrouverais sans emploi.

Je pense qu'il serait bien de créer un poste de technicien informatique dans chaque établissement.

9 arguments pour ∨

Patrice Vidal
#776, le 10/02/2015 - 15:28

Bonjour,

Je suis Tice depuis cette année dans un collège des Landes. Etant nouveau, j'ai du à ma prise de fonction faire face à une somme importante de disfonctionnements au sain de mon établissement et apprendre en même temps d'architecture du réseau. Je me suis donc beaucoup investi.

Je trouve anormal de ne pouvoir compter sur une évolution de nos postes vers un CDI sachant que le numérique représente une part de plus en plus importante dans l'éducation. L'arrivé prochaine des tablettes n'en est qu'un exemple.

 

jerep
#740, le 09/02/2015 - 14:50

Je travaille actuellement dans un lycée où je compte plus de 250 postes informatiques. Je suis un « Aide TICE » sous CUI/CAE à 20h/semaine. Le parc informatique à été géré par une sommes d'individualité, durant près de 10 ans, qui se sont succéder sans être qualifié pour la maintenance informatique. Aucun suivit du parc info durant toutes ces années, et me voilà, une rustine de plus qui ne durera que deux ans, je suis qualifié en informatique et réseau, mais le prochain qui prendra ma place, le sera-t-il ? En 2015, un demi-poste alloué à la maintenance du parc info et des réseaux pour un lycée comptant plus de 250 postes informatiques, il est temps de monter dans le train du numérique.

Anthony Sourdet
#619, le 04/02/2015 - 22:02

Bonjour, Etant Actuellement AED TICE 2ème année j'ai appris à connaître le réseau du lycée au quel je suis chargé de la maintenance.

Je peut vous assuré qu'il faudrait crée des postes en informatique car changé tous les 6 ans au maximun de d'AED est de les formées de nouveau est une perte de temps.

Surtout que le temps de connaître et de maîtrisé le réseau est assez compliqué, exemple dans le lycée ou je suis nous sommes le lycée le plus gros de la région champagne ardernne.

Avec plus de 2400 utilisateur et prèsque 1200 ordinateur et 12 serveur. et nous sommes 1 aed pleins temp 1 aed mi-temp et 2 personne en contrat CAE-CUI en mi-temp.

Veuillez agrée madame la ministre mes sincères salutation.

ISABELLE COQUILLARD
#283, le 23/01/2015 - 13:14

Je suis favorable à la cération d'un poste pour la maintennace informatique. Avoir quelqu'un qui puisse se mobiliser dans les joours suivants est primordial sachant que nous travaillons tous avec Internet et que nous utilisons le réseau interne pour faire l'appel et remplir le cahier de texte. Les problèmes techniques (saute de réseau, absence de connexion, matériel défectueux) remettent en cause le bon fonctionnement de nos séances et sont une perte de temps.

mbens
#451, le 28/01/2015 - 15:06

Je confirme. Je travaille dans un département qui a crée de tels postes. De véritables techniciens, non enseignants, présents 35h/semaine à raison de 1 par collège. Cela nous offre un confort de travail qui facilite grandement l'intégration du numérique à nos pratiques. Et le technicien ne chôme jamais ! Je me demande toujours comment font les autres dans les autres départements ou régions où cela n'existe pas.

Budwhite72
#292, le 23/01/2015 - 15:17

Les techniciens en place sont souvent des enseignants qui n'ont pas de formation leur permettant de maîtriser le matériel récent ou les problématiques réseau . Technicien informatique est un vrai métier, pas un simple rôle à assumer en plus de ses cours. Les demandes des enseignants sont fortes et ceux qui sont motivés par l'usage du numérique sont souvent freinés dans leur élan puis découragés par les défaillances ou la vétusté de l'environnement de leur établissement.

Francis Beaubois
#510, le 31/01/2015 - 10:24

Tout à fait d'accord. Dans mon établissement, nous avons un parc de plusieurs centaines de PC, et 2 personnes sur place pour s'en occuper. Lamentable.  

Laurent
#345, le 24/01/2015 - 15:14

Il existe dans les lycées des postes de laborantins depuis des décennies et rien pour la gestion du parc informatique qui à explosé depuis les 10 dernières années. De même il s'agit d'un métier à part entière et ne dois pas reposer sur la bonne volonté de collègues motivés mais pas forcement expert dans tous les domaines nécessaire (réseaux, maintenance, mise à jour etc....).

JACQUES MUNIGA
#587, le 03/02/2015 - 18:36

Entièrement d’accord, mais réfléchissons un peu…

Depuis de nombreuses années déjà nous avons télévisions et magnétoscopes dans nos établissements. Certes ils sont presque dépassés par le numérique mais ils existent encore.

Tout le monde à le souvenir d’un enseignant qui demandait à ses élèves d’opérer le branchement du magnétoscope à la télévision. Cela faisait sourire  mais ce n’était pas une généralité.

Plus proche de nous, pratiquement tous les enseignants ont des téléphones portables, que je sache il n’y a aucun personnel spécifique dédié au maintien de ce matériel.

Non en fait, le personnel dédié au maintien du parc est un faux problème. Si l’offre numérique existait, les enseignants s’en empareraient et utiliseraient l’informatique au même titre que la calculatrice scientifique ou le magnétoscope.

Mais comme l’offre numérique pédagogique n’existe pas, tous les arguments sont bons.

Alors oui, il faut un personnel titulaire dans chaque établissement comme le personnel du labo. Mais il faut surtout une offre numérique que est freinée par la hiérarchie chargée de la proposée. Pourquoi est-elle freinée ? Parce que la hiérarchie elle-même n’est pas formée et parfois même à un triste niveau.

Jacques MUNIGA, inconditionnel du numérique et pionnier depuis presque deux décennies

http://geographie-muniga.org/

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée