La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de patrick RICHARD sur le débat « Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives ».

Retourner au débat

La contribution #1053

patrick RICHARD
#1053, le 06/03/2015 - 17:29

Créer un Groupe Fermé d'Utilisateurs réunissant dans réseau unique les écoles, collèges et lycées d'Europe

Relier les écoles, collège et lycées au niveau Européen via un réseau unique filaire en fibre optique serait un symbole fort à donner aux générations futures, aux citoyennes et citoyens d'Europe en construction qui nourrissent tous nos espoirs.

Cette idée fait suite à mon expérience de maire adjoint Communication et Démocratie Numérique, 2008-2014 de la ville de www.changé53.fr et élu de l'agglomération Lavalloise, membre du groupe de pilotage de LAVAL 100% THD  où nous avons acté en 2012 une couverture à 100% en fibre optique de notre territoire. Nous laissant ainsi, la possibilité à l'aube de 2018 de relier entre elles les écoles. C'est dans cette esprit que j'ai personnellement rencontré Les membres du cabinet de Fleur Pellerin, alors secrétaire d'état à l'économie numérique, afin d’échanger sur ces sujets.

Mais aussi, d'expérimentions personnelles, en 1997, comme l'action d'Etwinning de la Communauté Européenne publié surhttp://technologieeducationculture.fr/REvolution12/article.php?sid=356&archive= nous initions un projet d'échange via courrier électronique entre la France et la Pologne, vous trouverez la version polonaise et française du  projet PolFrahttp://martonne.pagesperso-orange.fr/pol-fra/ et, en 2000, dans l'esprit de OPEN EDUCATION EUROPA un plus petit projet de collaboration/coopération entre professeurs de technologie français www.pagestec.org suivi de www.technologieéducationcultrue.fr

Le projet de GFU augmente ces projets du point vue de la simplicité des liaisons, afin de permettre toutes les coopérations possibles, imaginables ou encore inimaginables, car, à inventer !

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée