La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Aline Bousquet sur le débat « Le numérique et les compétences de demain ».

Retourner au débat

La contribution #615

Aline Bousquet
#615, le 04/02/2015 - 20:29

Littératie numérique, médiatique, informationnelle et citoyenne ... et des connaissances

Les élèves de demain ne doivent pas avoir que des compétences, mais également acquérir des connaissances et une compréhension de la création et du fonctionnement des sites Web et des outils numériques.

 

Aujourd'hui, les sites Web et outils en ligne établissent des stratégies d'ergonomie des interfaces pour une expérience en ligne de l'usager proche du spectacle. Le Webdesign implique émotionnellement l'usager dans le site. L'image a une place cruciale dans le numérique puisqu'elle est bouton, souris, idéogrammes, pictogrammes, métaphores, pub vidéo ...

Il me semble donc aujourd'hui nécessaire de prendre en compte, en plus de ce qui a été déjà listé dans les autres contributions, l'analyse sémiotique des pages- écrans car leur lecture mobilise des connaissances et compétences à faire acquérir aux élèves afin

  • de savoir situer les terrains d'influence et de pouvoir dans le site,
  • de savoir mieux s'y repérer pour une navigation efficace
  • d'être capable d'évaluer l'information publiée ainsi que le niveau d'expertise de l'auteur.

Il s'agit également d'appréhender le Web et Internet comme des médias ayant

  • une histoire,
  • du vocabulaire spécifique (et d'en comprendre l'origine)
  • des langages (graphiques),
  • des économies,
  • des stratégies marketing,
  • des enjeux d'influence et de pouvoir.

Enfin, les compétences liées à l'usage du numérique me semblent être des connaissances et des compétences en littératie numérique, médiatique, informationnelle et citoyenne.

Un acteur-clé des EPLE y travaille depuis des années ; il s'agit du professeur documentaliste.

Aucun argument pour

La consultation est fermée

1 argument contre ∨

Olivier Rougier
#873, le 16/02/2015 - 10:07

Il faut je pense arreter cette legende urbaine comme quoi le professeur documentaliste fait ceci ou cela pour œuvrer à l'éducation au numérique ! Ce constat reste anecdotique, pour avoir fait énormément d'établissements scolaires en tant que professeur je n'ai rencontrer qu'un documentaliste vraiment impliqué.

Enfin pour votre proposition sur l'etude des sites web : " acquérir des connaissances et une compréhension de la création et du fonctionnement des sites Web et des outils numériques." Pensez vous vraiment que cela serve au commun des mortels ? Il faudrait alors eduquer les parents également :)

Cette approche ne me semble pas pertinente surtout qu'elle véhicule plus une éducation au consumerisme qu'autre chose, comment bien décrypter les sites web pour les utiliser ? ou comment bien décrypter les sites web afin d'en faire des meilleures pour aller pigeonner plus de  futurs clients ? c'est très délicat !

Il me semble que revenir à des fondamentaux et à l'essentiel ne serait pas un luxe ! le numérique me semble un faux problème ou plutôt un mauvais support ! Revenons à un apprentissage correcte et necessaire de la langue française, de l'écriture avec un crayon sur une bonne vieille feuille, à faire en sorte que nos enfants (et futurs citoyens vu que c'est le terme à la mode) sachent compter lire.....Et en cela le numérique ne fera pas de miracle, au mieux il peut apporter de nouveaux outils mais pas développer de compétences.

Je prefère de loin que mes enfants maitrise le français et les maths plus que le décryptage d'un site web.

Une fois les fondamentaux acquis où solidement ancré alors on pourra s'interesser à de nouveaux domaines d'études dont l'informatique au sens large fait parti, la programmation peut aider à développer la logique mathématique et scientifique. Mais il se dégagera alors 2 types de compétences à développer et cela à des ages différents :

  1. compétence en informatiques, où l'informatiques n'est qu'un outils ( maitrise de traitement de texte, de navigateurs internet, de tableur....)
  2. compétence en informatique à fin de créer des outils informatiques, mécatroniques... : programmation, robotiques, système, base de données, réseaux...

 

Mais n'oublions pas que pour le plus grand nombre d'entre nous l'informatique reste un outil, que l'informatique est un domaine bien vaste ( un ingénieur reseau ne sera pas forcement un pro d'excel et de ses macros et inversement, un programmeur statisticien n'y connaitra rien en réseau).

 

Bonne reflexion à tous et ne nous trompons pas de débat, l'ecole de demain et l'informatique ne sont pas forcement indissociables...

La consultation est fermée

  • Aline Bousquet
    le 05/02/2015 - 09:46

    KIT Education aux Médias et à l'Information, pour comprendre, critiquer, créer dans le monde numérique...

    Manuel / guide

    Trois grands thèmes sont développés en 34 séances (30 minutes à 1 heure en moyenne) :
    • Connaître et comprendre Internet et le Web.
    • S'informer (lire) et informer (écrire) sur le Web.
    • Participer, protéger, partager : des choix de société ?

    Vous disposez :
    - de fiches-guide pour l’enseignant avec les objectifs pédagogiques et le déroulement détaillé de la séance ;
    - de fiches-élève en format numérique et en version papier ;
    - de documents annexes à distribuer aux élèves ou de diaporamas à vidéoprojeter ;
    - de fiches-correction complètes.

    Un site Web d'accompagnement spécialement dédié à l'EMI permet également aux enseignants d'échanger entre eux et avec les auteurs.

    Auteurs : quatre professeures documentalistes.
    Préface de Divina Frau-Meigs, directrice du CLEMI.

La consultation est fermée