La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Lepine Kong sur le débat « Le numérique et les compétences de demain ».

Retourner au débat

La contribution #532

Lepine Kong
#532, le 01/02/2015 - 11:11

Il faut anticiper à 15 - 20 ans

 

Les enfants d'aujourd'hui naissent dans le numérique, ils n'auront aucun problème à l'utiliser dans l'ensemble pour les années futurs. Il n'y a pas à les obliger pour qu'ils s'y mettent contrairement à l'apprentissage traditionnel de la lecture.

 

 

 

Quant à l'apprentissage de la programmation, c'est un très bon moyen d'introduire la logique de manière plus attirante que les cours de mathématiques pour les enfants qui n'ont pas forcément encore développé des capacités d'abstraction. Attention, il faut que ce soit ludique (programmation de jeux en particulier) sinon ça peut au contraire dégoûter.

En ce qui concerne les débouchés futurs du numérique, il ne faut pas se leurrer, déjà aujourd'hui ce n'est pas en connaissant un peu d'html, de php, css et javascript qu'un jeune va trouver du boulot, c'est devenu maintenant très pointu : il faut maîtriser des tas de frameworks, la conception modulaire, le UX Design, etc. tout ça en équipe pluridisciplinaire et ça évolue très vite. C'est plus l'organisation, la méthodologie, le goût de l'apprentissage continue  pour rester à la pointe du technique qu'il faut favoriser. Aujourd'hui il y a des tas d'anciens informaticiens sur le carreau car ils sont dépassés.

La technique, l'ingénierie ne sont plus valorisées en France, tous veulent devenir chef de Projet (j'en suis chef de projet moi-même) ou faire du Marketing (même en sortant d'une école d'ingénieur), c'est très dommage c'est bien pour ça qu'on pas de Google, de Twitter oy de Facebook français (outre le fait aussi que l'entreprenariat des petites boîtes n'est pas favorisé, tout est fait pour les grands groupes). C'est pas le cas aux Us, Obama l'a bien compris et pour inciter les enfants, il a lui-même suivi un cours de javascript d'une heure, je vois mal un président français faire de même mais pourquoi pas ;)

Certes tout le monde ne sera pas programmeur mais le fait de donner l'opportunité à tous de le faire donnera plus de chance d'avoir des Bill Gates et des Steve Jobs qui eux créeront des emplois. Car je ne sais qui peut en douter mais les emplois de demain dans un monde de plus en plus virtualisé sera forcément majoritairement dans le numérique. Les robots, l'holographie, après les smartphones, vont bientôt devenir des produits de grande consommation, la programmation de ces robots devrait donc être une source d'emploi pour demain, après-demain ce sera encore autre-chose, il ne faut pas raisonner à court-terme concernant l'éducation.

 

 

 

 

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée