La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de DR sur le débat « Le numérique et les compétences de demain ».

Retourner au débat

La contribution #489

DR
#489, le 30/01/2015 - 10:14

L'informatique n'est pas dans les gênes !

On pense à tort que parce que nées à l'époque du numérique, les générations d'aujourd'hui savent se servir instinctivement des outils numériques pédagogiques. Or, être un utilisateur de jeux en ligne ne développe en rien des compétences numériques et l'utilisation de l'outil informatique n'est pas plus innée pour les générations actuelles que l'utilisation du minitel ne l'était pour la génération précédente.

L'utilisation de l'outil informatique nécessite un apprentissage et nous avons déjà beaucoup perdu de temps sur ce point. Les nouveaux enseignants ne sont bien formés aux nouveaux outils numériques et ne peuvent donc pas transmettre ces savoirs à leurs élèves !

Comme la lecture est un outil d'accès au savoir, l'informatique doit être vue au même niveau et l'utilisation des outils informatiques doit être enseignée dés la primaire ainsi que la dactylographie car si tout le monde est sur un clavier, personne n'apprend à bien placer ses doigts et à utiliser le clavier de façon efficace.

Aucun argument pour

La consultation est fermée

1 argument contre ∨

Pascal Auvrard
#495, le 30/01/2015 - 14:00

L'utilisation des logiciels, quels qu'ils soient, est devenue de plus en plus intuitive et ne nécessite pas ou peu d'apprentissage. C'est en pratiquant et en échangeant sur les outils utilisés dans le cadre d'un travail collaboratif que l'on découvre d'autres fonctionnalités d'un logiciel.

Développons la curiosité des élèves en multipliant l'usage des outils de bureautique pour commencer et, quand l'idée que "tout est possible avec l'informatique" sera admise le challenge sera relevé.

Pour atteindre ce but, il faudra abandonner cette pénible habitude de commencer un travail sur une feuille blanche. Qui donc, dans la "vraie vie" n'utilise jamais la production d'autrui pour réaliser une tâche?

Enfin, pour ce qui concerne l'utilisation du clavier, celui-ci rejoindra les musées très rapidement alors pourquoi apprendre la dactylographie??? Et pourquoi pas les numéros des départements français!!!

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée