La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Cottin sur le débat « Le numérique et les compétences de demain ».

Retourner au débat

La contribution #485

Cottin
#485, le 29/01/2015 - 22:25

L'utilisation de l'informatique à l'école et la relation professeur élève

Bonjour

Je suis un élève de seconde science de l'ingénieur et je pense que l'utilisation de l'informatique à l'école (dans mon cas au lycée) peut être bénéfique mais dans un cadre limité. Son utilisation peut aussi permettre d'aider ceux qui ont le plus besoin d'aide et aussi changer la relation entre le professeur et l'élève. Il est vrai qu'avoir un ordinateur en cours peut présenter des avantages, mais il faut aussi limiter son utilisation : ne pas rendre internet disponible en cours et important, car il y aura toujours certaines personnes qui l'utiliseront à des fins non pédagogiques. Par contre, la présence d'un intranet depuis lequel les élèves peuvent accéder a certains sites définis par le/les professeurs peut être bénéfique. La connexion à ce réseau permettrait aussi le partage rapide de documents entre élèves et professeurs notamment pour tous les documents qui sont "papier" aujourd'hui comme les schémas, les feuilles d'exercices... Tous ces documents qui peuvent être facilement ostensibles par les élèves et ainsi gagner du temps, et économiser du papier. Toujours axé sur le partage, l'envoi des cours aux élèves absents est une bonne initiative : dans mon cas, je ne peux pas utiliser d'ordinateur au lycée, même un ordinateur personnel, car leur utilisation n'est réservée qu'aux personnes ayant des problèmes comme la dyslexie. Mais chaque soir, je recopie intégralement mes cours sur Word et je les rends disponibles en ligne pour les autres élèves de la classe, ce qui leur permet de récupérer les cours et ainsi ne pas avoir de retard lors de leur retour en classe, mais cela permet aussi de mettre fin à la classique photocopie du cahier mal écrit ou de la photo sur téléphone. De même, le fait de réserver les ordinateurs aux personnes "handicapés" n'est pas une solution pour leur permettre de suivre le cours : dans ma classe, j'ai un ami dyslexique. Il y a un mois, on l'a autorisé à prendre son ordinateur portable en cours mais cela ne change rien au fait qu'il à du mal à écrire rapidement et ainsi suivre. C'est donc un coup d'épée dans l'eau. Mais nous avons trouvé la solution : tous les cours que je rends disponible en ligne sont automatiquement synchronisés sur son ordinateur, ce qui lui permet d'avoir un cours propre, complet et compréhensible. Pour résumer, l'utilisation de matériel informatique est un très bon moyen d'améliorer l'apprentissage et de réduire les inégalités et aider ceux en difficultés.

 

1 argument pour ∨

BL
#850, le 15/02/2015 - 17:41

Bravo pour votre sens du partage ! Quel dommage que l'utilisation d'un ordinateur personnel ne soit pas autorisée dans ce lycée !

Il faut faire bouger les lignes et militer avec vos délégués des élèves pour qu'enfin le lycée change, que les états d'esprit changent aussi et que les profs partagent leurs contenus didactiques !

Vous pourriez faire encore mieux dans le partage en n'utilisant plus les logiciels propriétaires, mais des outils libres et des formats ouverts.

Ça serait ainsi plus facile pour votre copain dyslexique de faire jouer une voix de synthèse pour améliorer son accès au sens des textes et libérer de son énergie cognitive pour la réflexion et l'analyse. (VoxOoFox- Balabolka)

 

 

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée