La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Direction du numérique pour l’éducation sur le débat « Le numérique et les compétences de demain ».

Retourner au débat

La contribution #3

Direction du numérique pour l’éducation  Compte vérifié
#3, le 17/01/2015 - 10:16

Des compétences d’éducation aux médias et au numérique sont nécessaires pour le citoyen de demain

Depuis une dizaine d’années, les médias numériques et notamment l’internet et les réseaux sociaux offrent aux jeunes de nombreuses possibilités d’expression, de collaboration, d’accès à la culture et aux loisirs. Ils font désormais partie de leur quotidien, les accompagne presque à chaque moment de la journée et en tous lieux, pour s’informer, commander en ligne, regarder des films, faire du sport, étudier, communiquer. Ils peuvent être à la fois un vecteur d’apprentissages et l’un des principaux relais de leur socialisation. Dans un tel contexte, voici des compétences qu’il nous semble nécessaire de posséder pour vivre en citoyen libre, autonome et responsable :

  • L’esprit critique qui permet de prendre du recul et d’évaluer l’information.
  • La capacité à gérer et à traiter un flux permanent et complexe d’informations:

 - développer des stratégies de recherche,

- évaluer la pertinence de l’information pour la sélectionner,

- traiter, organiser et mettre en relation les informations pour construire soi-même des hypothèses et les transformer en connaissances.

  • La capacité à produire et à publier soi-même des contenus sur la toile, c’est-à-dire  notamment à créer, échanger, participer, « designer », collaborer à la construction des savoirs.
  • La connaissance des droits et des devoirs attachés à la prise de parole et à la publication de contenus sur les réseaux, dans le respect d’autrui et de la diversité des opinions.
  • La capacité à gérer son identité pour se protéger de toutes formes de manipulations idéologiques ou commerciales.
  • La compréhension des processus par lesquels se structure l’information, des langages et des codes qui la sous-tendent, des algorithmes qui la traitent.

4 arguments pour ∨

Gaelle Sogliuzzo
#606, le 04/02/2015 - 10:24

Les professeurs documentalistes sont déjà investis dans la formation des élèves à ces capacités, depuis très longtemps. Mais sans une meilleure définition des rôles, sans référentil et sans heures attribuées, il est impossible de toucher tous les élèves, au sein d'un parcours progressif et cohérent. Il est nécessaire de mettre en place un curriculum en information-documentation, permettant de former les élèves aux médias et à l'information, en particulier numériques !

http://www.fadben.asso.fr/Vers-un-curriculum-en-information-346.html

http://fadben.asso.fr/wikinotions

Luciel
#500, le 30/01/2015 - 15:12
Jérôme G.
#486, le 30/01/2015 - 06:44

Bonjour,

Il semble que vous ayez répondu à la question.

Mais à qui cet enseignement va-t-il incomber ? A un professeur spécialisé ou sera-t-il réparti entre tous ? 

Cordialement.

flo_lafouch
#321, le 23/01/2015 - 21:19

Oui mais la pluspart des compétences proposées ici sont présentes dans le B2i ! Alors pourquoi ce B2i ne fonctionne-t-il pas? Parce que chacun reste bien au chaud dans sa discipline bien au chaud (la formation initiale et les programmes y incitent), parce que c'est une couche de plus "d'éducation à" et non des connaissances et des compétences à part entière dans toutes les disciplines (puisqu'elles existent), parce que c'est sur la base du volontariat, parce qu'on a voulu formé les élèves à ces compétences avant de former les enseignants (formation initiale ou continue) aux enjeux, aux pratiques, à une culture numérique globale.

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

  • olivier STOCK
    le 27/01/2015 - 17:08

    Projet Eco Radio : numérique et développement durable

    Rapport/étude

    Fiche expérithèque du projet de webradio du collège Vincent Van Gogh (académie de Nancy-Metz)

  • Gaelle Sogliuzzo
    le 04/02/2015 - 10:26

    Vers un curriculum en information-documentation

    Article ou communication scientifique, actes de colloque ou conférence

    1RE PARTIE
    les bases de réflexion pour la construction du curriculum.

    Nous nous proposons pour débuter de faire le point sur le contexte dans lequel prend forme la réflexion sur le curriculum, au sujet de « l’information-documentation » et de « l’éducation aux médias et à l’information » (EMI). En effet, la construction d’un curriculum dépend étroitement des priorités et perspectives du Ministère de l’Éducation nationale, mais également des évolutions des travaux scientifiques associées aux contenus spécifiques concernés par le curriculum. Le cadre de réflexion ne peut, et surtout ne doit pas exclure ces éléments essentiels qui posent la légitimité et l’évolution d’un tel chantier bénéfique aux élèves. En regard des travaux scientifiques et avec le recul nécessaire, très riche, lié aux apports des sciences associées au développement psychologique et cognitif des élèves, une observation statistique des pratiques des professeurs documentalistes complète les bases d’une réflexion sur la construction du curriculum en information-documentation.

    CHAPITRE 1 : Un contexte politique et scientifique favorable.
    CHAPITRE 2 : Ressources didactiques et références.
    CHAPITRE 3 : De l’informatique, du médiatique et de l’informationnel
    CHAPITRE 4 : Penser les niveaux scolaires et cognitifs des élèves

    2E PARTIE
    L’état des lieux de l’information-documentation dans les programmes.

    Dans la construction d’un curriculum en information-documentation, on ne part pas de zéro. Les pratiques pédagogiques sont développées à partir de programmes qu’il convient d’analyser, afin d’en voir les intérêts et les limites pour pouvoir proposer des améliorations, relatives à la mise en exergue d’une progression dans l’enseignement spécifique de l’information-documentation. Le travail de distribution des notions, dans le secondaire, à partir de l’expérience des professeurs documentalistes et des réflexions relatives au développement psychologique et cognitif des enfants, permet de mieux réfléchir aux liens à consolider entre les notions ciblées et les apprentissages de l’école primaire.

    CHAPITRE 5 : L’information-documentation à l’école maternelle et élémentaire - Etat des lieux et perspectives
    CHAPITRE 6 : Enseignement de l’information-documentation - Lecture critique des programmes de collège.
    CHAPITRE 7 : Enseignement de l’information-documentation - Lecture critique des programmes du lycée

    3E PARTIE
    Des enjeux à la programmation et à l’organisation des apprentissages.

    Les analyses précédentes portent sur les ressources professionnelles, sur les questions sémantiques et pédagogiques, sur les pratiques et théories relatives à l’information-documentation et au développement cognitif de l’élève, et sur les cadres théoriques actuels de l’Éducation nationale. Elles permettent de proposer une trame programmatique, étape primordiale dans la mise en place d’un curriculum. Cette proposition précède des considérations indispensables sur l’évaluation de ces apprentissages et sur leur organisation concrète, avec le souci d’éléments qui prennent sens dans la continuité des réflexions proposées.

    CHAPITRE 8 : Les programmes de l’information-documentation au collège
    CHAPITRE 9 : Les bases communes de l’information-documentation au lycée
    CHAPITRE 10 : Évaluation : des contenus pédagogiques au tronc commun
    CHAPITRE 11 : L’organisation d’un enseignement de l’information-documentation

    CONCLUSION

  • Gaelle Sogliuzzo
    le 04/02/2015 - 10:31

    Wikinotions infodoc

    Site internet

    Ce Wikinotions InfoDoc est un projet collaboratif piloté par la FADBEN (Fédération des Enseignants documentalistes de l’Éducation Nationale) destiné à préciser le contenu d'un enseignement en information documentation.

    Il s'agit, depuis novembre 2013, d'une nouvelle version du Wikinotions développé en 2010, avec un changement d'outil, une plus grande ouverture aux contributions, la volonté de compléter le travail effectué autour des notions. La liste des notions proposée sur la droite de chaque page, peut évoluer également : elle constitue une base de départ pour la rédaction collaborative.

    Cet outil cherche à associer acteurs de terrain et chercheurs dans la définition de notions essentielles et la mutualisation de pistes pédagogiques sur ces mêmes notions. Une page spécifique permet de retrouver l'ensemble des références associées à l'information-documentation.

La consultation est fermée