La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de bNach sur le débat « Le numérique et les compétences de demain ».

Retourner au débat

La contribution #184

bNach
#184, le 21/01/2015 - 23:05

Que faut-il enseigner ?

Il faut enseigner l'informatique. Tout le monde est d'accord avec ça mais c'est quoi l'informatique ? C'est de la bureautique, de la programmation, du réseau, du système, de la base de données ?

Former des techniciens n'est pas pertinant avant le BAC. Si l'objectif est juste de leur apprendre a utiliser un ordinateur et bien ils se débrouillent déjà très bien tout seul. Bon nombre d'enfants sont plus à l'aise devant un écran que leurs parents qui travaillent avec tous les jours.

Il ne faut pas apprendre à utiliser un ordinateur mais apprendre le fonctionnement de l'informatique. 

Voici une liste de points qui me semblent important:

  • L'importance des données personnelles, de son identité "officielle" et de ses identités numérique
  • Utiliser le Cloud, a qui sont mes données, sont elles confidentielles
  • Lire un contract
  • Faire une sauvegarde
  • Utiliser un moteur de recherche
  • L'importance de maintenir son ordinateur et son anti-virus à jour
  • Savoir expliquer clairement un problème technique pour avoir de l'assistance
  • Identifier les contenus pertiant sur Internet
  • Identifier un site de confiance pour un payement en ligne
  • Savoir participer à une discution (forum)

Ce dernier point vient d'une conférence de M. Bayart http://www.fdn.fr/Internet-enjeux-politiques-et.html. En résumé il dit que le plus gros travail d'enseignement en informatique revient aux professeurs de français. Les élèves doivent apprendre à s'exprimer, construire une argumentation, défendre une idée et respecter son interlocuteur même si on est pas d'accord avec lui.

La liste ci-dessus n'est pas technique (ou très peu comparé à de la programmation) et les enseignants arriveront facilement à l'assimiler.

Pour ce qui concerne le point spécifique de la programmation, je suis dubitatif. Quel est l'intéret ? 

Un point fondamental a prendre en compte est la vitesse d'évolution de l'informatique. Il faut que les programmes scolaires et les enseignants suivent le rythme.

8 arguments pour ∨

Jérôme G.
#403, le 27/01/2015 - 04:11

Bonjour,

@bNach

Vous avez raison de dire qu’il est nécessaire d’apprendre l’informatique... Mais pas seulement !

Je remarque une incohérence dans votre propos quand vous dites : «Il ne faut pas apprendre à utiliser un ordinateur mais apprendre le fonctionnement de l'informatique » car cela revient à affirmer : « il faut apprendre la mécanique mais pas à conduire » alors que l’intérêt d’une automobile est de se déplacer. Comprendre comment fonctionne une machine n'implique que l'on sache s'en servir à bon escient. On peut sans doute dire que cela ne s'oppose pas car l’un ne va pas sans l’autre.

Aussi, le numérique ne se limite pas à l’informatique, loin de là. Le numérique est avant tout un moyen de communiquer, d’échanger de l’information sous toutes ses formes et aussi de se sociabiliser. C’est pourquoi on parle de médias sociaux. Les forums dont vous parlez à juste titre en sont une composante, avec les blogs, les réseaux sociaux, les wikis, le social bookmarking, les plateformes d’échanges de contenu telles que YouTube, Flickr, Storify est bien d’autres encore. Et c’est ça la révolution numérique ! Pouvoir échanger directement avec un ou plusieurs utilisateurs des informations multiformes à distance ou en présentiel. Or, les contenus pédagogiques sont de l’information au sens propre du terme et les outils numériques, un moyen de la distribuer. La « communauté éducative » peut ainsi se l’attribuer facilement, l’améliorer, la repartager dans un cercle vertueux si tenté que l’information soit maîtrisée par le corps enseignant et par conséquent par les élèves.   

Si les professeurs de Français ont un rôle fondamental à jouer dans l’enseignement de l’Expression, tous les autres enseignants sont aussi directement concernés par le numérique. Ainsi, le prof de maths peut mettre en ligne des tests de logique par exemple, le prof d’Histoire faire un focus sur un personnage de la mythologie celtique, le prof de physique nous expliquer pourquoi le ciel est bleu, etc. Et le professeur-Documentaliste être un pilier de la recherche d’information sur Internet qui est la plus grosse base de données du monde.

Certes, les Jeunes sont à l’aise avec les outils informatiques. Ils n’ont pas peur de cliquer dans tous les sens, sont au fait des dernières tendances, du dernier buzz mais finalement qu’en font-ils de tout ça ? En quoi est-ce productif pour eux ou pour les autres sur le plan personnel ou professionnel ? Pas grand-chose comme le démontrent certaines études. C’est pourquoi, l’école peut redonner du sens à ces pratiques ou usages en les aidant à atteindre des objectifs concrets. Pourquoi utiliser ces technologies ? Comment faire ? Pour quoi faire ? Qu’est-ce que ça apporte ? Comment évoluer dans ce nouveau monde ? Qui peut être notamment : « découvrir », « apprendre », « collaborer », « produire des contenus littéraires, scientifiques, historiques, artistiques, … ».

On peut faire plein de choses très intéressantes avec tous ces outils qui rentrent en parfaite symbiose avec les enseignements dits « traditionnels » et en harmonie avec les concepts pédagogiques des sciences de l’Éducation.

Bien cordialement :-)

Luciel
#268, le 23/01/2015 - 11:10

Réponse à Nicola Spanti

"Un ordinateur ne se met pas à jour. Ce sont les logiciels qu'il faut mettre à jour. Pour ce qui est des anti-virus, ils ne sont utiles que sur Windows."

Tout les système sont inffectables désolé

http://www.telegraph.co.uk/technology/apple/11335810/Apple-laptops-vulne...

Mettre à jour un ordinateur est possible pas seulement de manière logiciele, quand ton ordinateur n'as plus les ressources necessaires pour faire tourner correctement certains logiciels, o.s., sans doute à cause de mises à jours logicieles, tu l'ouvres tu rajoutes une barrette de ram, et hop, moins de consommation, moins de pollution, une attitude citoyenne et résponsable

Maxence Devigne
#259, le 23/01/2015 - 10:32

Pour les problémes des Mise à jour faudrait déjà avoir le systéme d'exploitation à jour dans mon collége la plupart des ordinateur sont sous Windows XP or il faudrait penser à les mettre à jour sous le SP2 de windows 7 puisque le SP1 n'est plus pris en charge par Microsoft.

SEBASTIEN LOEUILLET ITECH INFO
#247, le 22/01/2015 - 22:07

Je pense qu'aujourd'hui,

le "digital" le "numerique", "l'informatique" pourrait devenir une matière en elle même et ce dès la fin du primaire. En effet quel corps de métier, quel profession peux aujourd'hui se targuer de pouvoir se passer du numérique. Et dans notre marche vers la dématérialisation, les besoins de connaissances et de maitrise sont de plus en plus primordiaux.

Dès lors nous ne sommes qu'au début de l'ère du tout numérique, comme l'on forme à l'histoire par telle approche au primaire, je pense qu"il serait envisageable d'apprendre les bases de l'informatique dès le plus jeune age, car que ce soit pour n'importe quel système d'exploitation, système embarqué, réseau etc... la logique est bien souvent la même.

aujourd'hui on constate souvent dans le monde professionel ou de l'éducation que les gens découvrent qu'ils peuvent accéder simplement à des fonctionnalités révolutionnaires par manque d'aisance ou de connaissance ou d'information simplement : l'utilisation du cloud, l'agenda partagé en ligne, la synchronisation des mails multi plateformes, l'acces à son travail à distance. Plus nous serons à l'aise avec les bases de l'informatiques et plus nous n'aurons plus "pleur" de ces nouvelles technologies

GREGORY SIEJA
#196, le 22/01/2015 - 10:36

Il serait opportun que les enseignants soient au point avec tous les points que vous avez cité. Je rencontre beaucoup d'enseignants qui ne savent pas faire tout ça.

bNach
#258, le 23/01/2015 - 09:57

Merci à tous ceux qui ont réagis.

Frédéric Chotard : C'est peut être une affirmation hâtive ou pas assez nuancé. Mon propos se base sur le fait que l'on est déjà presque tous confronté à l'informatique quotidiennement alors que l'on n'est qu'au début de l'air du numérique. Où se sensibiliser si ce n'est à l'école ? Je vois cette mission comme celle de la prévention routière.

Nicola Spanti : Sur l'identité numérique vous avez raison. J'en ai plusieurs aussi. C'est d'ailleurs une façon de gérer son identité "officiel" sur Internet. Je le corrige dans le post initial.

Cloud est surtout une appellation commerciale, comme le web 2.0. On peut y mettre ce que l'on veut. La définition que j'en ai est "un service dont on ne se soucie pas de l'administration/infrastructure". Cela implique un prestataire tiers. Dropbox c'est du cloud, OwnCloud c'est un serveur de fichier Webdav pourtant le service est le même.

La lecture d'un contrat est une excellente idée ! Je me permets de l'ajouter à la liste. Ça dépasse le cadre de l'informatique mais c'est l'occasion ou jamais. Au lieu de punir en demandant de copier les verbes irréguliers on va faire lire la CLUF de Facebook :-).

Vous avez raison pour les mises à jour. C'est un abus de langage de ma part. Il existe des anti-virus pour tous les systèmes :

https://www.avast.com/fr-fr/free-mac-security

http://www.eset.com/fr/home/products/antivirus-linux/

On est d'accord sur le fait que la nécessité n'est pas la même qu'avec Windows.

Maxence Devigne
#257, le 23/01/2015 - 10:28

Pour l'utilisation du Cloud il faudrait un serveur cloud dans chaque établissement comme ça les fichiers des élèves de l'établisement resteront dans l'établisement mais les éléves pourront avoir accès au serveur de cloud de leur établisement grâce à des sessions crées par l'établisement.

Nathalie BAQUE
#223, le 22/01/2015 - 16:14

Effectivement pour la partie programmation, on peut en discuter. Il faut bien discerner la nécessité du langage et surtout de ce type de formalisation.

Dans quelle mesure est son utilité ? Comment ne pas rentrer dans des excès "pédagogiques" ?

La consultation est fermée

3 arguments contre ∨

Ghislain Messe
#372, le 25/01/2015 - 14:47

Penser que les enfants se débrouillent trés bien avec un appareil électronique est une idée reçue.

Tous les ans je constate les difficultés que les élèves ont à utiliser ne serait-ce que leur propre appareil électronique qui est un ordinateur de poche.

Si à l'école primaire ils utilisaient cet appareil pour lire et écrire à la place de la feuille de papier et du stylo, on ferait une grande avancée.

Cela permettrait de l'utiliser pour faire des calculs, de la présentation, de la recherche au collège.

Et on pourrait commencer à l'utiliser pour créer (entre autre l'informatique).

On veut que les apprenants deviennent des créateurs du numériques mais surtout qu'il n'utilisent pas leur appareil électronique.

C'est comme si on voulait qu'ils soient capables de rédiger des romans mais surtout on leur interdit d'utiliser un stylo et du papier sous prétexte qu'avec une feuille de papier on peut se couper les doigts.

Dans quasiment tous les métiers l'outil pour ecrire, lire, produire, communiquer est un appareil électronique et à l'école surtout pas !  On s'évertue à leur faire utiliser des outils que l'on utilisait il y a 20 ans  ! 

Frédéric Chotard
#253, le 23/01/2015 - 08:54

"Il faut enseigner l'informatique. Tout le monde est d'accord avec ça", a écrit bNach.

Non, tout le monde n'est pas d'accord, et je dirais même que c'est ce genre de grande affirmation définitive sur le mode du "Il faut" qui nuit très souvent à une évolution positive de notre système éducatif.

Nicola Spanti
#239, le 22/01/2015 - 20:33

On n'a pas forcément qu'une identité. Par exemple, certains ne me connaissent qu'à travers mon nom et prénom, alors que d'autres ne connaissent que mon pseudo. C'est plutôt ses identités qu'il faut à prendre à gérer.

"Cloud" ne signifie pas forcément ordinateurs tiers. On peut très bien héberger des services sur ses ordinateurs sans être informaticien.

Il faudrait d'une manière générale apprendre à lire un contrat, l'importance que ça a et à savoir dire non.

Un ordinateur ne se met pas à jour. Ce sont les logiciels qu'il faut mettre à jour. Pour ce qui est des anti-virus, ils ne sont utiles que sur Windows.

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée