La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de AFDEL sur le débat « Le numérique et les compétences de demain ».

Retourner au débat

La contribution #1125

AFDEL
#1125, le 09/03/2015 - 17:32

DEVELOPPER L’INITIATION AU CODE DES L’ECOLE PRIMAIRE

L’AFDEL est prête à s’engager et à mobiliser l’écosystème en faveur de l’initiation au code et à la programmation informatique à l’école primaire. Il s’agit désormais de passer d’actions ponctuelles de terrain, émanant principalement d’acteurs privés, à un plan d’action plus global qui permette de passer à l’échelle en matière d’éducation au numérique. Pour cela, l’AFDEL appelle à ce qu’un signal politique fort soit donné en faveur de l’initiation au code à l’école primaire. Les objectifs poursuivis sont multiples : sensibiliser les élèves à une démarche de création numérique (au-delà du rôle de consommateur de technologies numériques), faire progresser la compréhension et la maîtrise de l’environnement numérique en dotant les élèves d’une culture générale du numérique, susciter le goût du numérique voire, chez certains, une vocation dans le secteur numérique. Au niveau international, de nombreux Etats se sont engagés résolument en ce sens. Barack Obama a apporté son soutien public, début 2013, au programme « One Hour of Code », qui aurait touché à ce jour plus de 100 millions de personnes à travers le monde.

Le lancement en France d’un appel à projet du programme des investissements d’avenir (action « culture de l’innovation et de l’entrepreneuriat ») visant à susciter des propositions pour développer à l’échelle nationale l’approche de la maîtrise du codage informatique et des productions numériques chez les jeunes, en particulier ceux du premier et second degré, va dans le bon sens. Mais il faut accélérer le rythme, si nous souhaitons rester dans la compétition internationale. Cela relève d’une responsabilité partagée entre les entreprises, la société civile et les pouvoirs publics ; l’AFDEL est ainsi prête à contribuer activement au développement de l’initiation au code dès l’école primaire. Elle soutient à ce titre  activement le projet MAAiSoN (Maîtriser et accompagner l’apprentissage de l’informatique pour notre société numérique), piloté par la Société informatique de France et l’INRIA. Il s’agit de construire un MOOC, accessible à tous, qui permettrait de développer à l’échelle nationale l’initiation au code et à la programmation informatique. 

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée