La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Benjamin LARCHER sur le débat « Le numérique et la réduction des inégalités ».

Retourner au débat

La contribution #628

Benjamin LARCHER
#628, le 05/02/2015 - 15:19

Fournir du matériel informatique à bas coûts sous Linux et Logiciels Libres

Il existe de nombreuses structures de récupération de matériel informatique proposant du matériel à bas coûts.

Celui-ci provient d'entreprises, d'institutions et de particuliers. Un programme français (ordi 2.0) promeut par ailleurs cette pratique.

L'utilisation de ce réseau permettrait d'équiper des écoles n'ayant que peu de moyen et devrait être privilégier.

Les avantages seraient divers :

-Réduction des coûts de matériel informatique (d'environ 90%)

-Aucun coût de licence (car on peut privilégier Linux et les Logiciels Libres qui sont très accessibles)

-Sécurité augmentée (contre les spywares, malwares, virus...)

-Matériel homogène (Les ordinateurs étant donnés par lots)

-Réduction de l'impact environnemental

-Matériel performant (Les dual core avec 2 Go de RAM sont fréquents, sans compter les 2 Go virtuels à l'installation de Linux)

-Système d'exploitation plus léger et donc, des ordinateurs qui sont performants plus longtemps

Les administrations privilégient de plus en plus Linux et les Logiciels Libres, pourquoi pas les écoles à travers du matériel reconditionné ?

7 arguments pour ∨

Tru Do-Khac consultant numérique auteur de MOOC
#1076, le 07/03/2015 - 20:45

Bonjour,

Voici un outil personnel d'auto-édition et d'auto-publication de modules de cours en ligne (vidéo + quiz) qui est gratuit [1] pour les enseignants, les familles des élèves, les collectivités locales et l'Etat.

La première étape a permis de valider le concept et d'être élu  Trophée Innovation Numérique par une association professionnelle.

Nous recherchons des soutiens matériels et immatériels pour l'étape suivante.

Site de la genèse de cet outil

[1] Gratuit, dès lors que l'on possède un PC et un accès internet.

Am Duong
#1021, le 03/03/2015 - 10:22

C'est très exactement ce que nous avons mis en place dans l'école maternelle de ma fille. Et ça fonctionne !!!
Déjà deux ordinateurs complets pourvus de suites logiciels éducatives libres sous Linux ont été installés en classe pour zéro euro. D'autres sont en préparation et vont suivre prochainement dans les autres classes.

L'idée est venue d'une petite discussion sur ce thème entre l'instituteur, très ouvert sur la question du numérique pédagogique, et moi même, ancien technicien informatique et utilisateur Linux. Nous avons lancé une collecte de matériel informatique et électronique, même hors service ou obsolète, auprès des parents d'élèves de l'école. Plusieurs parents bénévoles trient et testent actuellement les fruits de cette collecte. Tout ce qui est réutilisable est reconditionné et pourvu de suites logiciels éducatives libres, et vient compléter et améliorer le parc informatique existant, en débarrassant au passage les licences propriétaires et les formats fermés.
Tout ce qui est HS ou trop obsolète est démonté et classé par les bénévoles, et revalorisé auprès d'un recycleur agrée de déchets électriques et électroniques (DEEE), afin que cela ne finisse pas en pollution ou à l'enfouissement. Le fruit de cette revalorisation va directement dans la poche de la coopérative de l'école et sert à acheter ce qui manque pour compléter les machines reconditionnés (clavier, souris, etc, ...).
Ce projet suis son cours et devrait se terminer dans les deux semaines à venir. Viendra alors l'heure du bilan. Mais on peut déjà dire que c'est positif. Nous essayons de fédérer tout un groupe de bénévoles au passage. Si la mayonnaise prend, peut-être qu'une association en découlera et d'autres actions seront envisagés dans d'autres écoles du secteur. À suivre ...
 

Marie-Odile
#1015, le 03/03/2015 - 07:08

Totalement POUR

Utiliser des logiciels libres est LA solution pour réduire les inégalités, puisque chacun, élèves, parents, enseignants, pourra s'équiper de manière légale, généarlement de façon gratuite ou avec une dépense très contenue.

Tous les avantages de cette solution sont indiqués

Jérôme Martin
#719, le 08/02/2015 - 10:24

- La question de l'impact environnemental mentionnée dans la proposition est à prendre en compte en urgence, et il est indispensable que l'Education nationale, qui finance des filières "Développement durable" dans les établissements, soit en cohérence avec ces principes.

- Systématiser l'usage de systèmes et de logiciels libres, c'est aussi réduire les inégalités entre élèves dans l'accès à certains programmes - par exemple tout ce qui tourne autour de la PAO. C'est aussi éviter d'inciter les élèves à pirater : utiliser photoshop en classe, et enregistrer en format jpeg, c'est implicitement demander aux élèves d'acheter le même programme, ou de le pirater.
 

Florence Cousin
#714, le 08/02/2015 - 07:50

Je suis d'accord, ça permettrait aussi aux élèves de voir qu'il y a d'autres solutions que de pirater leur traitement de texte...

Sinon, dans tous les cas, il est indispensable d'avoir des administrateurs dédiés. Quand je me rappelle ce que m'avait dit ma fille en primaire, ça me fait rire (jaune). Les instituteurs sont dépassés. Ils n'en sont pas responsables, ils manquent de formation, et un informaticien à plein temps par école pourrait également les aider pour répondre aux questions des élèves. Chez nous il a fallu expliquer à la maison ce qu'était un dossier ou un fichier (à l'école c'était uniquement du clic-bouton qu'on leur enseignait, avec interdiction d'enregistrer ailleurs que prévu, ce qu'elle a évidemment fait, et comme il n'y avait aucune gestion de la sécurité... bref). De même, avoir un système différent à la maison (Linux) a engendré des questions, auxquels les instituteurs n'ont pas non plus répondu : il a fallu l'expliquer à la maison. Ainsi que la question prévisible "comment ça marche un ordinateur"?

Quels sont les parents pouvant répondre à ces questions? Quels sont les instituteurs pouvant expliquer de quoi est composé un ordinateur et comment il fonctionne, ce qu'est un programme, un système d'exploitation? Un fichier? Que signifie "enregistrer", etc...

ThomL
#818, le 13/02/2015 - 22:02

En effet, dans certaines régions, des ordinateurs ont été fournis par lot en double boot windows - ubuntu, malheureusement, aucune formation ni suivi n'a été mis en place (nous n'avons même pas le mot de passe de connexion) ce qui a conduit à beaucoup d'aministrateur réseau à reformater le disque pour réinstaller windows seul. Pourtant, avec un petit peu de configuration, il est possible de travailler de manière extrêmement simple sous Ubuntu de manière totalement gratuite et légale. La puissance et la diversité des logiciels libres est une force formidable dans l'enseignement, il est également très simple d'adapter de nombreux logiciels aux besoins spécifiques de chaque discipline. Chose extrêmement compliquée, voire impossible sous windows. En tant qu'enseignant d'ISN, il est pour moi bien plus confortable d'utiliser des clés usb live (autonome) sous linux que les postes windows totalement inadaptés aux usages spécifiques de l'enseignement de l'informatique et des sciences du numériques.

Seb16
#753, le 09/02/2015 - 22:50

Oui à l'usage de logiciels libres si un accompagnement est effectué. C'est étrange, beaucoup d'enseignants sont frileux avec linux alors que de nombreuses distributions sont faciles à appréhender alors qu'ils ont fait l'effort pour passer à l'OS le plus utilisé qui, dans sa version 8, a complètement changé d'interface... Bizarre, non ?

Par contre, pour profiter de la pleine puissance de Linux, je suis de plus en plus réservé quant au recyclage de machine de 10 ans. Certes, ça tourne, mais ce n'est pas une expérience très satisfaisante.

La consultation est fermée

1 argument contre ∨

Tania Régin
#1006, le 02/03/2015 - 16:21

Si nous souhaitons tous faire des économies, il faut cependant noter que sans personnel disponible et formé dans les établissements, il est difficile de se lancer dans ce type d'équipements. D'autre part, dans les lycées professionnels, notamment dans les sections du tertiaire, les élèves ont besoin de se former sur des logiciels utilisés par les entreprises.

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée