La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de AFDEL sur le débat « Le numérique et la réduction des inégalités ».

Retourner au débat

La contribution #1127

AFDEL
#1127, le 09/03/2015 - 17:37

LE NUMÉRIQUE, OUTIL DE LUTTE CONTRE LES INÉGALITÉS ET MOTEUR INTÉGRATION

L’AFDEL souhaite souligner le rôle que peut jouer le numérique comme moteur d’intégration sociale en France.  Tandis que l’école française est décrite par les classements PISA successifs comme l’une des plus inégalitaires au monde, le numérique, secteur d’avenir et qui recrute, peut et doit être mis au service de la lutte contre les inégalités et de l’intégration sociale des jeunes.

Il permettra de faire de l’école un lieu d’apprentissage plus juste et plus divers, facilitant la prise en compte par les enseignants des différents besoins des élèves en termes de modalités d’apprentissage, de niveau de départ en début d’année scolaire etc., en faveur de la réduction du phénomène de décrochage scolaire.

Par ailleurs, l’éducation aux métiers du numérique peut apporter également la solution à un double problème : elle permet de lutter contre le chômage des jeunes, tout en proposant des réponses aux difficultés de recrutement de nos entreprises. Cela passe notamment par un rapprochement entre le monde de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur et celui des entreprises numériques. L’AFDEL, s’appuyant sur ses entreprises adhérentes, a engagé en ce sens des partenariats et actions concrètes, notamment avec la web@cadémie (école de formation d’ex-décrocheurs scolaires aux métiers du numérique), avec l’IUT de Villetaneuse, ou encore récemment avec le lancement du « Numérique Egalité Tour », dont la première édition a été organisée avec le soutien du Conseil général de Seine-Saint-Denis et en présence de la secrétaire d’Etat Axelle Lemaire, pour faire découvrir aux collégiens nos métiers et nos entreprises, qui sont dynamiques, innovantes, et qui recrutent.

L’AFDEL soutient également le projet de lancement d’une « école du numérique », annoncé par le Président de la République en février 2015, dont la forme reste à préciser mais qui devrait valoriser les écoles délivrant des formations accélérées à nos métiers, notamment pour les publics éloignés de l’emploi. Nous sommes pleinement disposés à contribuer aux travaux de la mission de préfiguration.  

 L’AFDEL souhaite également souligner l’intérêt du numérique pour l’éducation des élèves en situation de handicap.

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée