La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

La contribution #637

@nnie
#637, le 05/02/2015 - 21:06

Les relations entre l'école et les parents d'élèves , une histoire d'huitre qui s'ouvre et qui se ferme....?

Comment instaurer des relations durables et apaisées entre l'école et les familles avec l'aide du numérique?

Les familles ont un besoin d'informations pour accompagner leurs enfants dans la scolarité et se saisir des enjeux de chaque année scolaire.L'absence d'informations est proportionnelle à la montée de l'élève dans le système alos que c'est justement en fin de parcours que les enjeux deviennent les plusn importants (oreintation, construction du projet...) . Plus l'élève progresse dans le sysytème éducatif et moins il informe les parents de ses difficultés. Une majorité de lycées ne communiquent pas à leur parents les codes d'accès à l' ENT, qu'ils découvrent lors de la réunion de parents d'élèves....L'information ne doit plus transiter par l'élève. Les familles doivent bénéficier d'une autonomie d'information

L'effort de communication d'information en direction des parents ne doit plus être  à la seule charge des EPLE. Par exemple l'information sur les modalités d'inscription sur le site APB (admission post bac) est faitr par les PP+les personnels de direction, beaucoup de temps et de travail et une information pas toujours délivrée de manière exacte et au m^me moment.... Ne pourrait on pas imaginer un contenu académique identique pour tous concernant le site APB réalisé par une cellule "info-parent" des rectorats, diffusé sur les ENT des EPLE et relayés par la presse? Les rectorats peuvent élaborer des protocoles numérique d'acceuil des parents,....Les parents ne connaissent pas bien le système éducatif.....Le site web des EPLE pourrait laisser un espace parent, espace de communication et d'expression.....On peut imaginer un site académique spécifiquement reservé aux parents, lieu virtuel de RDV identique tout au long de la scolarité (onglet école P, collège, lycée) information directement pilotée par les rectrorats..... Tout reste à construire, le numérique dans l'école c'est aussi notre capacité à organiser une communication informationnelle vivante et pertinente en direction des familles. Les ENT ont été pensé de manière binaire pour les élèves et les professeurs, il ya peu de fonctionnalités pour les familles.....

1 argument pour ∨

Patrick77
#659, le 06/02/2015 - 15:07

L'ENT est un outil très intéressant, mais comme tout les outils web, il doit vivre en temps réel. si vous avez les notes de vos enfants qu'au moment de la remise des bulletins, il perd de son attractivité.

Membre du CA du Lycée Clément ADER à Tournan-en-Brie, j'ai signalé ce problème en Conseil d'Administration l'année dernière.(Pour info, Pronote remplace l'ENT dans ce lycée). Un professeur a répondu en s'adressant au Proviseur : "Est-il dans les prérogatives des professeurs de remplir Pronote en temps réel ?", le Proviseur a acquiescé dans son sens. Voilà où se trouve le problème du numérique.

Autre exemple : Les professeurs du collège Jean-Baptiste VERMAY, il y a 2 ans ont demandé à suivre une formation pour utiliser l'ENT !

J'en ai fait la remarque au Proviseur cette année du lycée qui m'a répondu qu'il était normal qu'ils suivent une formation pour Pronote ou l'ENT.

Et nous parents ? Tous le monde n'est pas féru d'informatique.

A titre personnel, un simple tuto pour utiliser l'ENT ou Pronote, pour les Professeurs ou les parents, est plus utile qu'une formation pendant laquelle des notes seraient prises, mais qui ne sont pas toujours à porter de main lors de l'utilisation de ces outils.

Oui des professeurs jouent le jeux de la communication informatique allant même jusqu'à contredire les décisions prisent en CA.

Question au CA : Les élèves peuvent-ils venir avec leurs ordinateurs prendre les cours ?

Réponse : Non, tous les élèves doivent avoir le même enseignements et tous n'ont pas les moyens d'avoir un ordinateur.

Action : La Professeure d'Anglais demande à ses élèves de s'enregistrer et de lui envoyer un FICHIER par mail.

Question au CA : Comment font les élèves qui ne peuvent pas en voyé de mail ?

Réponse : Il suffisait de se rapprocher de la Professeure pour rendre le devoir sur clé USB.

Question : Et lorsqu'ils n'ont pas d'ordinateur.

Réponse : se rapprocher du professeur ou d'un amis pour enregistrer le devoir.

Tant qu'un abus de position dominante existera, le numérique ne pourra pas s'imposer. On ne peut pas entendre tout et son contraire. Et l'hypocrisie n'aide pas à faire avancer les choses.

Il y a une vingtaine d'année, geek avant l'heure, mais encore bien jeune, j'avais dit à un cousin plus agé que ses enfants iraient à l'école avec des ordinateur. Je n'avais pas pris en compte la réalité économique. si aujourd'hui mes enfants utilisent des ordinateurs dans leurs établissements scolaires, ce n'est qu'à l'occasion de certains cours spécifiques.

Il serait très simple que chaque élève aillent en cours avec une tablette, vu les coûts de plus en plus bas qu'utilise ces outils. Ce ne serait pas un mal au vue du poids actuel des cartables. Mais qu'en serait-il de l'industrie de l'imprimerie très en difficulté actuellement. Ne serait-pas le coup de grace ?

Avant de se tourner vers une nouvelle économie ne serait-il pas plus judicieux de former les travailleurs de l'ancienne pour se donner les moyens d'avancer sans créer de crise intermédiaire ?

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée