La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Isabelle Dufrêne sur le débat « Le numérique, un facteur d’ouverture de l’école à son territoire et à son environnement ».

Retourner au débat

La contribution #53

Isabelle Dufrêne
#53, le 20/01/2015 - 23:26

Elargir la communauté éducative

  • Le numérique peut permettre d'élargir la communauté éducative
  • En étant un moyen d'information des familles, le lien avec ce que leur enfant fait à l'école 
  • En permettant aux élèves de solliciter des spécialistes pour enrichir leurs connaissances par exemple avec des visioconférences
  • En élargissant leur horizon via pour ne citer que lui le dispositif eTwinning (10 ans cette année) où les élèves apprennent de leurs camarades européens autant qu'ils transmettent de notre culture dans le respect des différences de chacun.

2 arguments pour ∨

Luciel
#264, le 23/01/2015 - 10:49

"En permettant aux élèves de solliciter des spécialistes pour enrichir leurs connaissances par exemple avec des visioconférences"

Je me questionne sur de nouvelles inégalités emergentes:

  • sur quel temps l'enseignant peut trouver des spécialistes consultables?
  • ne généreront il pas un nouveau moyen de préssion dans les établissement, en fonctions des contacts des enseigants?
  • comment permettre au monde professionnel d'interagir avec l'école?
Frédéric Chotard
#105, le 21/01/2015 - 11:02

L'intitulé de cette discussion ne devrait-il pas plutôt, au fond, décrire le numérique comme "un facteur d’ouverture de l’école à d'autres territoires et d'autres environnements"? Dans le cadre de l'enseignement des langues vivantes, en particulier, les outils numériques peuvent aider considérablement à voir le monde, à voir l'Autre comme un partenaire très accessible. Bien sûr, ici comme ailleurs ce n'est pas l'outil qui crée le besoin : c'est aux pédagogues de créer avant tout des situations de communication et d'établir des partenariats. L'outil numérique peut venir ensuite en appui, et ce peut être un appui formidable pour mieux comprendre le monde qui nous entoure.

La consultation est fermée

1 argument contre ∨

Patrick77
#662, le 06/02/2015 - 15:52

Notre Lycée vient de voir sa section européenne sous le prétexte qu'elle n'aurait pas été monté réglementairement par l'ancien Proviseur. alors que le fond du problème vient d'un manque de Professeurs dans de nombreuses matières.

Il y a 2 ans, ma fille ainée a eu droit à une professeure russe pour enseigner l'anglais et qui parlait très mal français en n'en connaissant pas toutes les subtilités. Si bien que si la traduction n'était pas celle qu'elle attendait, même si la phrase voulait dire la même chose, la traduction était fausse. C'est un élève bilingue d'origine canadienne qui a fait la passerelle entre la professeure et la classe.

L'année dernière les élèves se plaignaient de ne pas comprendre d'un professeur de mathématiques d'origine nord africaine.

Alors plutôt qu'élargir la communauté éducative, l'arrivée du numérique permettra d'augmenter le nombre d'élèves auxquels un professeur dispensera ses cours par vidéoconférence comme à l'université.

Avec un peu de sarcasme, on pourra avancer que les vidéoprojecteurs tomberont moins souvent malade, ou seront moins en stage ou en examen qu'un professeur.

Pourquoi ne pas envisagé qu'un Professeur enregistre ses cours et que ceux-ci soient diffusé à toutes les écoles de France dans un  soucis d'équité. Tous les élèves aurait le droit à un cour de même valeur, quel que soit l'établissement où ils vont. En ne mettant juste que quelques surveillant pour assurer le bon déroulement des cours qui sont actuellement de plus en plus bruillant.

Etwining des étudiants qui apprennent à d'autres étudiant. Comme cela on reglera le problème du manque de professeurs, plus de professeur.

Le numérique oui, mais pas au détriment des emplois.

Il faut savoir raisonner par l'absurde pour comprendre et saisir les risques encourus.

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée