La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Nicolas Vauzelle sur le débat « Le numérique, un facteur d’ouverture de l’école à son territoire et à son environnement ».

Retourner au débat

La contribution #378

Nicolas Vauzelle
#378, le 25/01/2015 - 19:00

Le numérique, un facteur d’ouverture de l’école à son territoire et à son environnement -Nicolas Vauzelle-1422209840

L'école hors les murs

La mise en place de la réforme des rythmes scolaires à l'école primaire peut être une opportunité pour que les lieux de médiations numériques se déplacent dans les écoles et proposent des animations numériques de qualité.

Découverte du code, captation du patrimoine local, interviews des acteurs locaux, des personnes âgées, sont autant d'occasions de rendre le jeune acteur de son territoire.

Ces projets doivent être intégrés par les acteurs locaux et territoriaux.

La jeunesse, grâce au numérique, a un rôle citoyen à jouer dans la valorisation de leur territoire et ce type de projets favorise les liens intergénérationnels et donne une image positive de la jeunesse.

Pour la mise en oeuvre, il faut que certains espaces publics changent leur fonctionnement et aillent dans les écoles, se déplacent là où sont les jeunes et que les élus des collectivités écoutent davantage les associations locales, les projets de la société civile.

Le numérique au service de la lutte contre le décrochage scolaire

Le jeune qui rencontre des difficultés scolaires, qui ne donne pas de sens à l'école, qui n'a pas de perspectives d'orientation, peut vite se retrouver dans une situation de décrochage scolaire.

Le numérique peut être une formidable chance pour qu'il passe d'une posture passive à une posture active, pour lui montrer qu'il a des compétences et pour lui redonner goût à l'effort.

La vidéo par exemple oblige le jeune à se mettre en avant, à formuler des questions, à réfléchir à son attitude face à autrui.

Il faut donc prévoir, en lien avec des associations de médiations numériques du territoire où sont implantés les établissements scolaires, des passerelles qui permettent d'accompagner le jeune dans ces usages.

 

1 argument pour ∨

Ninon Louise LePage
#396, le 26/01/2015 - 16:48

Excellente synthèse du potentiel du numérique en éducation. Je soutiens votre position qui présente des solutions, des idées auxquelles j'adhère.  Votre conception du numérique comme outil d'apprentissage et non comme objet d'apprentissage est rafraîchissante et démontre à mon avis une compréhension de l'objet.

 

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée